01-88-33-76-45 Hello@bae360.com
h

Table des matières

$

Une reprise difficile pour la plupart des entreprises

$

Des investissements importants dans l’infrastructure, l’informatique et le digital

$

Un accompagnement aussi indispensable que bénéfique

Après le choc, les entreprises redémarrent tant bien que mal. Pourtant, cette reprise est plus compliquée que prévu et le retour à la croissance s’annonce souvent impossible à court terme.

La crise sanitaire du Covid-19 devenue crise économique, le confinement ainsi que le passage forcé au télétravail et au e-commerce ont été d’une grande brutalité pour la plupart des entreprises du monde entier.

Même si toutes n’ont pas été touchées au même degré en fonction de leur niveau de maturité digitale, de leur secteur ou de leur trésorerie, la reprise n’est pas simple. Pour redémarrer, elles ont besoin de mener plusieurs chantiers : certains dans la lignée des efforts déjà entamés pendant la crise, notamment sur l’accélération de la transformation digitale, mais pas seulement.

Une reprise difficile pour la plupart des entreprises

Un arrêt brutal suivi d’une longue période d’incertitude, voilà ce que fut l’année 2020 pour le monde économique. De tous les points de vue, impossible de poursuivre comme si de rien n’était, entre télétravail, fermeture des bureaux et confinement.

La reprise de l’activité des entreprises est donc encore compliquée, en plus d’être progressive et fragile par nature. La patience est de mise, même si un grand nombre de dirigeants ne peuvent se permettre cette vertu, soit par manque de clients, soit par manque de financement en général. Même si le gros de la crise semble derrière nous, elle n’est pas terminée : la reprise reste inégale et longue.

La sacro-sainte croissance ne reviendra pas si facilement. Le choc a été si fort que sans des changements structurels majeurs, bon nombre d’organisations n’ont pas pu survivre ou ne le pourront pas à moyen terme.

Il est donc certain que le défi de la reprise est immense. Mais quelles sont ces transformations radicales qui s’imposent aux entreprises ?

  • Plus d’engagement (environnemental, sociĂ©tal, etc.)
  • Une accĂ©lĂ©ration de la transformation digitale
  • La rapide transition vers l’agilitĂ©
  • Davantage d’impact positif
  • Un accompagnement par des experts sur les sujets clĂ©s (technologiques notamment)

La société doit changer pour s’adapter au « monde d’après », tout comme les entreprises. Après tout, les entreprises sont le moteur de l’économie et de la consommation, qui sont au centre de la société.

entreprise début de reprise

Des investissements importants dans l’infrastructure, l’informatique et le digital

Accélérer sa transformation digitale pour mieux redémarrer

Ce qui a fait la force des entreprises les plus résistantes pendant la crise était en grande partie la capacité à s’adapter rapidement et efficacement. Pour y parvenir, c’est la maturité technologique, autrement dit l’état d’avancement dans la transformation digitale, qui a grandement joué. L’agilité, autre pilier de l’adaptation et de la résilience, est aussi fortement liée à la maturité technologique.

Mais comme nous l’avons déjà précisé sur le blog, il ne s’agit pas que d’informatique, de technologique ou de numérique.

C’est toute la culture d’entreprise qui est en jeu : le présentiel, la rigidité, le management « à l’ancienne » et la résistance au changement sont autant de facteurs non-technologiques qui ont coûté cher aux entreprises (et qui continuent de freiner leur reprise).

Mais ce qui était vrai pendant la crise est encore vrai aujourd’hui. Les entreprises les plus réactives, celles dont l’organisation s’est vite flexibilisée au profit d’un télétravail pratique ou dont la vente s’est par exemple diversifiée grâce au e-commerce, sorties gagnantes de la crise, sont aussi les gagnantes de la reprise.

Car nous vous le disions plus haut : la reprise est inégale. C’est-à-dire que toutes les organisations ne la vivent pas de la même manière. Les mêmes qui avaient rencontré le plus de difficultés pendant la crise sont aussi celles qui peinent le plus à redémarrer.

Des investissements croissants dans les solutions digitales

Nombreuses sont les entreprises à s’équiper de logiciels, de progiciels, de SaaS (Software as a service) ou de services cloud pour se mettre à niveau.

En effet, s’il est essentiel de se rétablir de cette crise pour renouer avec la croissance, il est également important de se préparer pour faire face aux prochaines crises. Il n’y a pas de secret : ce qui a fonctionné lors de cette crise a des chances de se révéler à nouveau efficace lors d’une éventuelle prochaine crise… car il y en aura forcément.

Investir aujourd’hui dans un CRM, implémenter un ERP, se doter d’un nouveau SaaS ou changer de BI peut alors être une décision déterminante pour l’avenir de toute l’organisation, quelle que soit sa taille.

Selon de nombreux chefs d’entreprises, ce n’est qu’en accélérant la transformation digitale de l’entreprise qu’il est possible d’envisager la reprise avec optimisme et sérénité. Ce qui n’est pourtant pas gagné d’avance dans le contexte actuel peut donc devenir réalité, du moment que les investissements (en argent mais aussi en temps) sont à la hauteur.

Un accompagnement aussi indispensable que bénéfique

Lorsque survient l’urgence de « s’ armer » digitalement et technologiquement face à une crise, difficile de mener toutes les batailles de front. Pour le chef d’entreprise, les questions de transformation digitale restent bien souvent floues. Certains logiciels comme les ERP ou les CRM sont certes connus auprès du milieu entrepreneurial, mais lorsqu’il s’agit de les choisir ou de les installer, c’est une tout autre histoire.

Quand on connaît le potentiel de la bonne solution pour son entreprise, mais aussi le risque de ne pas s’équiper ou de choisir la mauvaise solution, être accompagné par des experts devient une évidence.

L’entreprise ou la personne qui accompagne l’entreprise prend un rôle transversal en tant que conseiller, mais aussi en tant qu’exécutant. L’objectif est alors de faire passer l’entreprise d’un point A à un point B le plus rapidement possible, avec la meilleure efficacité possible, tout en limitant au maximum le budget.

La relation gagnant-gagnant est au centre de l’accompagnement, particulièrement dans le cadre de la transformation digitale.

C’est pourquoi BAE360 se met à votre service pour vous faciliter la reprise et vous permettre de tirer parti de tout le potentiel des outils digitaux à votre disposition. Notre équipe, experte sur NetSuite et Jitterbit, vous accompagne à chaque étape de votre installation d’ERP.

Pin It on Pinterest

Share This